"Il était une fois", "En ce temps-là", "aux temps jadis", c'est par ces mots que commence généralement le conte.
L'homme a toujours aimé les récits merveilleux et extraordinaires lorsqu'il a tout d'abord écouté les épopées héroïques, les chansons de gestes. Plus près de nous, ménestrels, trouvères et troubadours perpétuaient le récit épique.

Le conteur, fait appel à son imaginaire en enrichissant les contes de merveilleux, de fantastique. Le conte est une fiction qui admet toutes les situations, en un mot, tout y est possible. Il est ainsi simple et accessible à tous. La plupart du temps, le conte finit bien. Dans cette vision rassurante du monde il ne semble s'adresser qu'aux enfants.

Mais dans les sociétés traditionnelles, les contes s'adressent plus particulièrement aux adultes. Le monstre côtoie souvent la fée ou le lutin, les objets magiques et les lieux enchanteurs. L'univers du conte n'est jamais très précis, il n'y a ni lieu, ni temps défini, il ouvre grand l'imaginaire de l'auditeur.
Issu des lointains récits oraux tirés de la mythologie ou des épopées épiques, le héros incarne la communauté, il la défend, la protège, la sauve. Nous aimons tous la beauté, l'amour et l'esprit chevaleresque, sommes-nous si différents des hommes des temps jadis ?

Le conte n'est-il pas un mensonge autorisé ?

Dans la plupart des sociétés, le conte est une activité sociale : on organisait des veillées, des spectacles de rue, dans les cours des châteaux… Aujourd'hui, Il répond toujours à un besoin d’évasion et de détente. Il nous transporte dans un univers imaginaire et merveilleux et nous fait, l'espace d'un moment, oublier les problèmes de la vie moderne.

L'Assoiciation "Contes al Païs" s'efforce, au travers de manifestations importantes, à faire revivre, en nous le faisant partager, l'esprit des troubadours. Des moments dans l'année, à ne pas manquer ! ! !

"Depuis plus de cinquante ans que je subis l'ennui de la vie réelle, je n'ai trouvé aux soucis qui la dévorent qu'une compensation, c'est d'entendre des contes et d'en composer moi-même"

Charles Nodier


"Il n'y a pas de contes plus beaux que ceux que la vie a elle même composé".

Sir Winston Churchill


"Nous croyons que les contes et les jeux appartiennent à l'enfance, myopes que nous sommes !"

Friedrich Nietzsche


"une des fonctions essentielles du conte [...] est d'imposer une trêve au combat des hommes".

Daniel Pennac


"Les Fables ne sont pas ce qu'elles semblent être.
Le plus simple animal nous y tient lieu de Maître.
Une Morale nue apporte l'ennui;
Le conte fait passer le précepte avec lui".

Jean de La Fontaine